Elizabeth May

Le mercredi 14 décembre 2011, Elizabeth May, chef du Parti vert du Canada, a reçu le Prix EVE (Ottawa) comme pionnière pour les femmes dans la politique canadienne. Lors de l'élection de 2011, Elizabeth est entrée dans l'histoire en étant le premier candidat du Parti vert à être élu à la Chambre des communes. Elle est la députée de la circonscription de Saanich-Gulf Islands.

Elizabeth est une environnementaliste accomplie, avocate, écrivaine et militante. Elle est devenue active dans le mouvement environnemental dans les années 1970. Elle est diplômée de la Dalhousie Law School et a été admise au barreau en Nouvelle-Écosse et en Ontario. Elle a occupé le poste de conseillère générale adjointe du Centre pour la défense de l'intérêt public avant de devenir conseillère principale en politiques auprès du ministre fédéral de l'Environnement (de 1986 à 1988). Elle est ensuite devenue directrice générale du Sierra Club du Canada en 1989, poste qu'elle a occupé jusqu'en mars 2006, date à laquelle elle a démissionné pour se porter candidate à la direction du Parti vert du Canada.

Elizabeth est l'auteure de sept livres, dont sa plus récente «Perte de confiance: pouvoir, politique et crise dans la démocratie canadienne». Elle a siégé au conseil d'administration de plusieurs organisations, dont l'Institut international du développement durable et vice-présidente de la Table ronde nationale sur l'environnement et l'économie et est actuellement commissaire du Conseil international de la Charte de la Terre. Elizabeth est devenue Officier de l'Ordre du Canada en 2005. En novembre 2010, le magazine Newsweek l'a nommée «l'une des femmes les plus influentes au monde».

Pour regarder le discours d'Elizabeth en mai, cliquez ici.

Pour plus d'informations >>