Sharmila Setaram

Sharmila Setaram

Sharmila Setaram contribue au changement social par son engagement indéfectible envers l’autonomisation des femmes et des communautés marginalisées. Elle s’intéresse plus particulièrement à la création d’occasions pour les femmes et les filles de développer leurs compétences en leadership, d’assumer des rôles de leaders, de trouver des mentors, et de se doter des outils pour participer activement aux prises de décision partout où elles se trouvent: milieux de travail, organisations bénévoles, syndicats, ou en briguant les suffrages aux élections.

Elle a récemment présidé pendant trois ans le conseil d’administration d’Amnesty International Canada(anglophone), où elle a siégé de 2010 à 2016. Amnesty Canada fait partie d’un mouvement mondial regroupant plus de 7 millions de personnes dans 150 pays qui travaillent ensemble à la protection et la promotion des droits de la personne. Dans ce rôle, Sharmila a œuvré à l’élaboration de priorités stratégiques, assuré le suivi de la performance de l’organisation, et veillé à la santé de l’engagement d’Amnesty International Canada avec ses plus de 60 000 membres et avec la communauté élargie.

Elle travaille pour l’Agence ontarienne des eaux, le plus important exploitant individuel d’installations de traitement d’eau et d’eaux usées en Ontario, à titre de consultante en ressources humaines. Elle possède une maitrise en relations industrielles de l’université Queens et un baccalauréat en études de l’environnement de l’Université de Waterloo. Elle détient également la certification de professionnelle en ressources humaines (CHRL), et celle d’IAF Certified™ Professional Facilitator (CPF).

Elle a travaillé pour des organisations de la société civile telles le Syndicat des employés de la fonction publique de l’Ontario (SEFPO), Oxfam Canada et le Waterloo Public Interest Research Group. En 2016, elle a reçu le prix du pain et des roses de la région 5 du SEFPO pour sa contribution à l’avancement des enjeux femmes.

Sharmila serait honorée de siéger au conseil d’administration d’À voix égales et de promouvoir d’autres initiatives comme Héritières du suffrage.