Taylor Welch

Taylor Welch

Taylor Welch is thrilled to be running for 1 of 7 positions as a non-chapter Director. Originally from Barrie Ontario, she is currently in her fourth year of study at McGill University, where she is working towards her Bachelor of Arts in English Literature, Communications, and Gender studies. She is currently beginning the process of starting an Equal Voice chapter at McGill and looks forward to working with and for young, strong, resilient women like herself.

Having held various leadership positions such as a Director of Events on McGill Women in Leadership Association, a Residence Don, working for a non-profit organization dedicated to the betterment of Youth Health, she has dedicated much of her life to the well-being of others, focusing on cultivating communities and equal experiences for youth particularly, with a focus on women.

Only 22 years old, Taylor recognizes the challenges she may face as a younger candidate, but is certain that her age is not a weakness — but an asset. She feels that it is crucial to have a diverse group working towards a common goal, while always upholding ideals of kindness, empathy, and respect.

Taylor has a personal connection to Equal Voice, as she was one of 338 delegates selected to represent their federal riding for the historic national event, Daughters of the Vote. Beginning this journey, she recognized her limited knowledge and experience of politics, so she was committed to making this an experience for learning, growing, and sharing along the way. Taylor now feels inspired to apply what she has learned and put these tools and knowledge into action — if elected as a board of directors, she intends to do just this.

Primary causes that she is passionate about include Mental Health Awareness, supporting survivors of Sexual Assault, Accessibility Issues, and working with youth (specifically youth health, and sexual education). Taylor is dedicated to advocate for an equal voice for women, and those whose voices are not heard. 

 

Taylor Welch se présente comme candidate à l’un des sept postes non liés à un chapitre. Originaire de Barrie en Ontario, elle termine présentement sa quatrième années d’études à l’Université McGill où elle vise l’obtention d’un baccalauréat ès arts en littérature anglaise, communications et études du genre. Elle s’active à mettre sur pied un chapitre d’À voix égales à McGill pour créer des liens avec d’autres jeunes femmes fortes et résilientes.

Elle a occupé divers postes de leadership, tels directrice des événements pour la McGill Women in Leadership Association, responsable de résidence, bénévole pour une organisation sans but lucratif vouée à l’amélioration de la santé des jeunes. Elle a consacré presque toute sa vie au bien-être des autres en collaborant à des projets axés sur la communauté et l’égalité pour les jeunes, avec un accent particulier sur les femmes.

À seulement 22 ans, Taylor est consciente des défis qui attendent une candidate plus jeune. Mais elle est convaincue que son âge est un atout plutôt qu’une faiblesse. Elle est persuadée de l’importance de miser sur la diversité pour atteindre un objectif commun, tout en mettant de l’avant des idéaux de bienveillance, d’empathie et de respect.

Taylor faisait partie des 338 déléguées choisies pour représenter leur circonscription fédérale lors de l’événement historique Héritières du suffrage. Au départ, elle n’avait que peu de connaissances et d’expérience en politique. Mais elle a énormément progressé et appris tout au long du processus. Taylor se sent aujourd’hui inspirée à partager et mettre en pratique tout ce qu’elle a appris et elle veut utiliser les outils récemment acquis pour passer à l’action. C’est ce qu’elle a bien l’intention de faire si elle est élue au conseil d’administration.

Elle se passionne pour la sensibilisation sur la maladie mentale, le soutien aux survivantes d’agressions sexuelles, les enjeux d’accessibilité et le travail auprès des jeunes (plus particulièrement la santé des jeunes et l’éducation sexuelle). Taylor est décidée à plaider pour que les femmes aient une voix égale, surtout celles qui n’ont pas de voix.